Follow by Email

Monday, 6 August 2012

Last Morning in La Rochelle


It was raining gently in La Rochelle on the last morning in France, when I went out to fetch the bread, the croissants and the pains aux raisins.

It reminded me of the poem by Verlaine:

Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur la ville,
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon cœur?

O bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits!
Pour un cœur qui s’ennuie
O le chant de la pluie!

(From Paul Verlaine's Il pleure dans mon cœur...)

Verlaine cites Rimbaud's line, "Il pleut doucement sur la ville".

In fact it was a wonderful week of sunshine, with memorable visits with all four grandchildren to the Aquarium, the Market, the parks, the harbour and the Île de Ré.



On Georges Simenon and La Rochelle

"Sa première vision : celle des deux tours qui ferment le port. Il y avait ce jour-là une lumière extraordinaire. «Si je dois me fixer quelque part, ce sera ici», aurait-il dit à sa femme".


No comments:

Post a Comment